Charly Far Away
Vous lisez
Que faire à Aberdeen ? Escapade dans la ville de granit
20
Citytrips Écosse

Que faire à Aberdeen ? Escapade dans la ville de granit

Une ville largement sous-estimée des visiteurs, et ce à bien des égards. Alors, que faire à Aberdeen pour découvrir celle que l’on surnomme la « ville de granit » ? Voici mes conseils pour parcourir la ville d’aujourd’hui, tout en explorant les traces de son passé.


À propos d’Aberdeen

L’Aberdeenshire est une des régions les plus prospères d’Écosse. On y trouve des terres fertiles, de nombreux châteaux et des falaises (comme auprès de Stonehaven et du château de Dunnottar), des parcs nationaux, un bon nombre de distilleries, mais aussi de longues plages de sable et… beaucoup de bœufs Angus.

Celle qui a donné son nom à cette région est, bien entendu, Aberdeen. La troisième ville d’Écosse a ses racines plongées dans le pétrole de la mer du Nord, dont les industries alimentent l’économie locale. En conséquence, le coût de la vie à Aberdeen est plus élevé qu’ailleurs en Écosse (mais pour compenser ce petit défaut, beaucoup de musées et d’attractions sont gratuits !). C’est aussi un centre cosmopolite où trouver d’excellents restaurants et de bonnes adresses shopping.

Enfin, il me faut mentionner le dialecte particulier qui subsiste dans la région d’Aberdeen : le Doric. Dérivé du Scots, il mène la vie dure au compère français. (À ce sujet, découvrez mes 7 conseils pour survivre à son voyage en Écosse !) Même les autres Écossais avouent ne pas toujours comprendre leurs compatriotes d’Aberdeen. Mais rassurez-vous, cela ne fait qu’ajouter du charme à l’expérience. Pour un aperçu du Doric, regardez le Disney Rebelle en version originale. L’une des blagues du dessin animé tourne autour d’un personnage que personne ne comprend (Young MacGuffin). Eh bien, voilà, il parle en Doric ! 😉

Que faire à Aberdeen ?

Marischal College et le centre ville

Je vous ai promis du granit, alors commençons par ça ! À l’origine de cette pierre exceptionnelle se trouve Rubislaw Quarry, une immense carrière (aujourd’hui fermée) située au cœur d’Aberdeen. La majorité des bâtiments de la ville, y compris l’imposant Marischal College, ont été construits avec ce granit gris-argenté dont les reflets brillent sous le soleil. (Bon, je ne vous cacherais pas que lorsque la pluie coule sur les façades, ce n’est plus tout à fait la même histoire…)

Pour observer le granit d’Aberdeen, le mieux est encore de suivre Union Street, bordée de bâtiments gris caractéristiques (dont St Nicholas Church). Elle vous mènera jusqu’à Castlegate Street, qui comporte la Mercat Cross et la Citadelle de l’Armée du Salut, deux exemples de constructions en granit qui font partie des symboles d’Aberdeen. Vous trouverez aussi de bons restaurants le long de cette rue (dont l’excellent Cafe 52). Pour les adresses shopping, Union Street compte principalement de grandes enseignes, il faut vous rendre vers Rosemount pour pousser les portes de petites boutiques indépendantes. Sur Belmont Street se tient également un marché où découvrir quelques spécialités locales.

Dirigez-vous ensuite vers Marischal College, l’un des plus beaux bâtiments de la ville de granit. Le travail de la pierre est impressionnant. Abritant anciennement l’Université d’Aberdeen, c’est aujourd’hui l’Hôtel de ville qui réside entre ces murs de granit (vous pouvez donc essayer d’entrer dans le hall pour apercevoir l’intérieur 😉 ). Devant le Marischal College, n’ignorez pas la statue de Robert The Bruce, ancien Roi d’Écosse et véritable héro national (si vous n’avez pas encore vu de film à son sujet, c’est le moment de vous y mettre !).

De la plage à Footdee, une balade pour remonter le temps

Depuis Castlegate, continuez tout droit vers l’est (le long de Beach Boulevard, qui porte bien son nom), jusqu’à arriver à une longue plage de sable. Comptez une dizaine de minutes à pied, ou empruntez le bus 15 (information de 2022). Lieu bien-aimé des habitants d’Aberdeen, cette plage est surmontée d’une digue et même d’un centre de loisirs qui compte une grande roue ainsi que quelques manèges. Côté sud, les vagues attirent régulièrement les surfeurs. En bref, une plage bien agréable !

En vous dirigeant justement vers le sud, vous arriverez auprès d’un quartier un peu particulier, nommé Footdee. Comme une parenthèse hors du temps, ce petit coin d’Aberdeen entre la plage et le port est en réalité un ancien village. En Doric, on le nomme Fittie. Désormais englobé par Aberdeen, son architecture a été préservée, ce qui en fait un quartier très intéressant à découvrir, notamment pour ses logements de pêcheurs colorés.

King’s College, l’université aux airs d’Harry Potter

Partons maintenant visiter une autre anomalie temporelle au cœur d’Aberdeen : le quartier de l’université. Les cartes le nomment « Old Aberdeen » ou « Old Town » (c’est-à-dire la vieille ville), mais les habitants savent que le terme est trompeur. À l’époque, la dénomination gaélique de ce village était « Aulton ». Et puis les noms ont été anglicisés partout en Écosse, et comme il n’y a qu’un pas entre la phonétique de « Aulton » et celle de « Old Town », le quartier a été faussement renommé.

Cependant, même si la vieille ville n’est donc pas vraiment la vieille ville, elle baigne dans une atmosphère qui s’y rapproche fortement. On y retrouve des airs de village, en vadrouillant dans des grappes de ruelles longées par des bâtiments historiques en pierre. Au cœur de ce quartier : King’s College, autour duquel vous pouvez errer à la recherche de tous les recoins qui vous feront penser à Poudlard.

À ne pas manquer également : la cathédrale St Machar’s, le pont Brig o’Balgownie, ouvrage datant du XIIIè siècle (en granit, évidemment), mais aussi un beau jardin botanique nommé Cruickshank.

Le trajet depuis le centre ville peut se faire en marchant, ou avec le bus 20 (information de 2022). Le quartier entre le centre ville et l’Old Aberdeen ne présente pas d’intérêts touristiques particuliers, mais je recommande toujours de traverser aussi des quartiers non touristiques pour se faire une meilleure idée de la ville.

Les musées, découvrir d’autres facettes d’Aberdeen

Vous vous demandez peut-être que faire à Aberdeen lorsqu’il pleut vraiment trop. Eh bien, voici la réponse : les musées ! La ville de granit en compte un bon nombre, en tous genres, et beaucoup sont gratuits. Voici une petite sélection à parcourir :

  • Musée maritime : vu mes convictions environnementales, je ne pensais pas apprécier un musée dédié à (et financé par…) l’industrie pétrolière. Mais les galeries abordent aussi les conditions de vie des hommes et femmes travaillant sur ces plateformes, les techniques de construction navale ou encore l’industrie de la pêche. Les expositions sont ludiques, didactiques, et indispensables pour mieux comprendre l’histoire industrielle d’Aberdeen. Entrée gratuite (2022)
  • Aberdeen Art Gallery : un beau bâtiment (récemment rénové) contenant des œuvres d’exception, dont de nombreux artistes anglais et écossais. Entrée gratuite (2022)
  • Gordon Highlanders Museum : un peu à l’écart du centre, je n’ai malheureusement pas eu le temps de découvrir ce musée. Cependant, il a une excellente réputation, et je vous conseillerais donc de faire le détour si vous avez le temps. Il retrace l’histoire du très célèbre régiment des Gordon Highlanders dans des expositions époustouflantes, dont une reconstitution des tranchées de la Première Guerre mondiale.

À la recherche d’une escapade proche d’Aberdeen ? Partez à la découverte de Stonehaven et du château de Dunnottar ! Au programme ? Un port de pêche, une expérience culinaire, une promenade à flanc de falaise et l’un des châteaux les plus célèbres d’Écosse.

Duthie Park, direction sud

D’un point de vue purement touristique, les quartiers sud de la ville ont bien moins d’intérêt que ceux mentionnés précédemment. Mais c’est peut-être justement pour ça que je vous conseille de les traverser afin de vous rendre au Duthie Park. On y trouve des rues résidentielles plutôt aisées, une atmosphère un peu bobo. De quoi découvrir un autre aspect d’Aberdeen.

Duthie Park est un espace vert dédié aux sportifs, aux jeux des enfants, au picnic du dimanche ou à faire courir le chien. Rien d’absolument exceptionnel, donc, à première vue, mais tout de même très sympathique, surtout en été. Ce qui rend la visite intéressante, ce sont le jardin botanique et les serres David Welsh qui se trouvent au nord de Duthie Park. Entrée gratuite (2022)

Itinéraire : que faire à Aberdeen en un jour ?

Voici un itinéraire qui reprend l’essentiel à voir en une journée à Aberdeen. Bon, si vraiment la météo fait des siennes, je vous conseille de passer du temps dans les musées. Mais sinon, cette balade vous amènera dans de charmants quartiers.

Comment se rendre à Aberdeen ?

Dans son rôle de grande ville écossaise, Aberdeen est plutôt bien desservie par les transports. Vous trouverez ainsi des trains directs depuis Dundee, Glasgow, Édimbourg ou encore Inverness. Réservez vos billets sur le site Scotrail.co.uk. Côté cars, deux compagnies sillonnent l’Écosse : Stagecoach, et Citylink.co.uk. Et sachez également qu’un aéroport international se trouve à seulement 15min de transports du centre ville.

Si vous optez pour un voyage en voiture, voici quelques idées des temps de trajet depuis d’autres grandes villes d’Écosse : Dundee (1h15), Inverness (2h20), Édimbourg (2h30), Glasgow (2h40), Fort William (3h30) et Oban (3h50).

Quelques liens à consulter

  • L’indispensable page de VisitScotland sur Aberdeen.
  • Le site spécialiste de l’Aberdeenshire, tenu par VisitAbdn.

Note : la photo de couverture de cet article a été généreusement fournie par VisitAbdn.

6 commentaires

  1. C’est vraiment superbe ces monuments en granit ! Une ville qui me plairait beaucoup je pense 🙂

  2. Plus je lis tes articles sur l’écosse, plus j’ai envie d’y aller surtout avec cette chaleur qui n’arrête pas depuis 1 mois!

    1. Ah, effectivement, c’est rarement un problème là-bas 😉

  3. Super article, je n’aurais jamais imaginé certains aspects de l’écosse ainsi !! 🙂 ça donne envie de découvrir la ville.

    1. Merci pour ce beau compliment ! 😀

  4. L’Ecosse n’est pas forcément en tête de liste des destinations qui me font de l’oeil. Mais tes articles et tes belles photos me feraient presque changer d’avis ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.