Charly Far Away
Vous lisez
Que faire à Galway ? Musique, pubs et vent du large
16
Que faire à Galway
Citytrips Irlande

Que faire à Galway ? Musique, pubs et vent du large

Il plane quelque chose de particulier dans l’air de Galway, qui touche les voyageurs en plein cœur. Est-ce lié aux couleurs de la ville, à ses habitants accueillants et chaleureux, aux musiciens à chaque coin de rue, au vent du large ou à la Guinness qui coule à flots ? Probablement tout à la fois. Alors, que faire à Galway ? Voici mon programme pour vous immerger dans cette ville riche en surprises.


« Il n’y a rien à voir à Galway, mais tout à vivre » — Un Galwegian (poète à ses heures perdues)

1er jour à Galway : le plan de visite se déroulait par-fai-te-ment. Promenade en centre-ville, premier contact avec l’océan, puis repas au pub… une vraie matinée de touriste, plan en main. Et puis la surprise arrive, sous la forme d’un couple d’Irlandais, joues rougies et cheveux blancs, qui s’invite à ma table pour un déjeuner tardif. Six heures (et presque autant de pintes de Guinness) plus tard, j’ai appris à prononcer « Claddagh » à l’irlandaise, joué aux fléchettes de la main gauche (aussi mauvaise que la droite), chanté sur « Fields of Athenry », et laissé la chaleur de Galway et de ses habitants m’envelopper, au rythme des violons, du bodhran et des accords de guitare.

2ème jour à Galway : je comptais finir mon programme de visites, mais les mots de la veille tournent dans ma tête. À Galway, les habitants prônent une vie simple, faite de petits moments de bonheur, comme ce jour de match. Alors j’abandonne (une nouvelle fois) mes plans, pour me retrouver (une nouvelle fois) au fond d’un pub bruyant, secoué par les rires et les tintements de verres. Ma nouvelle mission ? Comprendre les règles du football gaélique (un mélange surprenant de tous les sports d’équipe pratiqués au collège). Puis le match se termine, et la vie reprend son cours à Galway, jaillissant sous les doigts des musiciens qui, décidément, sont vraiment partout. Je profite d’une discussion pour demander ce que les Glaswegians aiment voir à Galway, on me répond qu’il n’y a rien à voir ici, mais tout à vivre. Une belle leçon !

3ème jour à Galway : après avoir vécu deux jours comme une Galway Girl (dédicace à Ed Sheeran et Steve Earle), c’est décidé, pour ma dernière journée, je pars enfin explorer la ville. Et voici ce fameux programme dans cet article !

À propos de Galway

En bordure de la côte ouest de l’Irlande, Galway est une ville prisée des étudiants comme des voyageurs, attirés par ses festivals et sa joie de vivre. En 2020, elle a même été nommée capitale européenne de la culture.

Cependant, l’Histoire n’a pas été tendre avec Galway, qui a subi de plein fouet l’invasion anglo-normande, les raids des tribus du Connemara, la reconquête anglo-protestante puis la Grande Famine. Le coup de grâce semblait avoir été porté à la cité portuaire, mais la renaissance des années 1970 transforme le visage de Galway. Elle compte désormais près de 100 000 habitants, ce qui en fait la quatrième ville d’Irlande.

Que faire à Galway ? Un itinéraire de visites

Le quartier latin, cosmopolite et traditionnel

Il s’agit bien là du quartier le plus animé de la ville, immanquable pour visiter Galway. Devant les façades colorées, entre les terrasses des pubs, les musiciens poussent la chansonnette et font régner la bonne humeur. Les fanions et drapeaux suspendus volent au vent et donnent un air de fête perpétuelle à ces rues piétonnières. Parcourez le quartier et poussez les portes des échoppes, sans manquer :

  • Aran Sweater Market pour les articles en laine irlandaise ;
  • La librairie Charlie Byrne’s Bookshop ;
  • Thomas Dillons si vous vous intéressez à la bague de Claddagh ;
  • et Designs of Ireland qui propose de beaux produits du pays.

Suivez l’air de l’océan et vous arriverez le long de la Corrib, le fleuve qui traverse Galway, puis à Spanish Arch. Cette ancienne porte en pierre, datant de 1584, s’intégrait autrefois aux remparts de la ville. Aujourd’hui, la place qui s’étire devant elle est un lieu de rassemblement pour les Glaswegians, en retrait de l’effervescence du centre ville.

Juste derrière se trouve le musée municipal, le Galway City Museum. Les pièces sont intéressantes, retraçant l’histoire de la ville des années 1800 à 1950. Si la météo vous dissuade des étapes suivantes, je vous conseille d’opter pour cette visite, gratuite mais sous réservation (infos mises à jour en 2022).

Que faire à Galway

Promenade le long du fleuve Corrib

Rejoignez la cathédrale Notre-Dame de Galway en passant par Nuns Island (histoire de sortir un peu des passages touristiques). Ce monument moderne, bâti dans les années soixante, impose de l’extérieur, mais reste très élégant à l’intérieur, avec son dôme remarquable et ses plafonds en bois. La visite est interdite pendant les messes, très fréquentées, donc soyez vigilants aux horaires.

Depuis la cathédrale, continuez jusqu’au Salmon Weir, un barrage qui régule le niveau de la Corrib. Sa particularité ? Entre les mois de février et septembre (avec un pic en mai-juin), vous pouvez observer les saumons remonter le fleuve.

Retournez ensuite vers le centre ville mais, cette fois-ci, en empruntant le Corrib walk, un sentier qui longe le fleuve (le début du sentier se fait depuis la rue Newtownsmith). Cette promenade permet de côtoyer les pêcheurs et le quotidien des Glaswegians, pour une parenthèse paisible et verdoyante.

Galway Corrib

La baie de Galway, du Claddagh à Grattan Beach

Parlons maintenant du Claddagh ! Ancien village de pêcheurs (l’un des plus ancien d’Irlande), ce quartier a fait la renommée de Galway. En effet, il est à l’origine d’un objet atypique : la bague de Claddagh. Le design de ce bijou est fait de deux mains entourant un cœur, surmonté d’une couronne. Il symbolise l’amour, la loyauté et l’amitié. Comme toujours, dès qu’il s’agit de légendes irlandaises, on en compte plusieurs, toutes aussi belles les unes que les autres. Mais la seule vérité qui subsiste montre seulement que cette bague, apparue dans les années 1700 à Claddagh, reste aujourd’hui un fort héritage de la culture irlandaise à travers le monde.

Suivez le Nimmo’s Pier pour profiter d’une vue sur les maisons colorées, puis passez par South Park. Cet espace vert, le plus grand de la ville, est surtout un endroit dédié aux sports. Cependant, sa promenade le long de la baie de Galway offre une belle opportunité de vous exposer à l’air marin et au vent du large. À l’extrémité de South Park, vous arriverez à une jetée qui mène à Mutton Island. Si cette île n’a que peu d’intérêt touristique (elle est même fermée au public), je vous conseille tout de même de faire le trajet. Car marcher sur ce long pont offre une vue dégagée sur la ligne de côte.

Pour profiter d’une plage de sable, poursuivez votre balade jusqu’à Grattan Beach. Même si l’eau est glaciale froide, la plage reste agréable pour terminer votre visite de Galway.

À la recherche du « craic » de Galway

Difficile de traduire ce mot typiquement irlandais ! Le « craic », ce sont les bons moments, le fun, les discussions chaleureuses, l’ambiance qui anime les pubs du pays. C’est peut-être le terme qui définit le plus la ville de Galway.

Pour trouver ce fameux « craic », retournez au quartier latin, et poussez les portes d’un pub, n’importe lequel. Ne cherchez pas l’établissement parfait, ce serait inutile. Car l’objectif est de passer d’un pub à l’autre tout au long de la soirée, afin de vous plonger dans l’ambiance la plus animée d’Irlande (et ce qui fait toute la renommée de Galway).

Découvrez des recettes irlandaises à faire depuis chez vous :
– Le colcannon, plat typique irlandais,
– Le gâteau au chocolat, café et whiskey, pour les gourmands,
– Et enfin le boxty, recette traditionnelle du nord de l’Irlande.

Comment se rendre à Galway ?

Depuis la France, impossible d’aller à Galway en avion. La plupart des voyageurs arrivent à l’aéroport de Dublin, puis choisissent un autre mode de transport pour Galway. Les aéroports de Shannon ou Cork peuvent également être une option.

Quelques ordres de grandeur des distances en Irlande :

  • Dublin – Galway : 200 km
  • Cork – Galway : 200 km
  • Belfast – Galway : 200 km
  • Londonderry – Galway : 170 km
  • Limerick – Galway : 110 km

Les services de trains et de bus sont très développés en Irlande, et facilitent les déplacements (notamment la ligne de train reliant Dublin et Galway). Consultez les horaires des trains et réservez vos billets sur le site de la compagnie IrishRail. Pour ce qui est des bus, une grande partie des trajets est assurée par Citylink.ie (Attention, Citylink.co.uk opère en Écosse 😉 ), et Bus Éireann.

Galway South Park

Quelques liens à consulter

5 commentaires

  1. Ca doit être génial de passer ces moment au pub dans une ambiance typique (ou du moins comme je me l’image) !

    1. Oui ! Les paysages sont sublimes en Irlande, mais cette atmosphère-là reste vraiment ce qui marque le plus je trouve. Un beau souvenir de voyage 🙂

  2. Cette ville a l’air d’avoir une sacrée bonne ambiance ! Tu as du passer un bon moment là-bas 🙂

    1. Mais tellement ! 😉

  3. Un joli séjour apparemment, merci de le partager avec nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.