Charly Far Away
Vous lisez

Que faire à Göteborg pour découvrir la ville de l’écologie ?

17
Citytrips Suède

Que faire à Göteborg pour découvrir la ville de l’écologie ?

Allier tourisme et conscience écologique n’est pas toujours une mince affaire, et pourtant quelques villes y parviennent. C’est notamment le cas de Göteborg, qui a ainsi remporté le titre de « capitale européenne du tourisme durable » en 2020. Alors, que faire à Göteborg pour en profiter ? Avec ses nombreux parcs et jardins, ses boutiques et restaurants responsables ou encore sa gestion des énergies renouvelables, la deuxième ville suédoise fait office d’exemple à suivre en la matière. Curieux ? Tant mieux, on part visiter cette ville innovante !


Parlons d’abord de Göteborg

Pourquoi visiter Göteborg ?

  • Il s’agit de la deuxième ville et du premier port de Suède. A l’échelle des Pays Nordiques, Göteborg est la cinquième ville et la première qui ne soit pas une capitale.
  • La ville est située à mi-distance entre Copenhague et Oslo, une belle escale lors d’un roadtrip entre les deux capitales !
  • Göteborg ne manque pas de dynamisme, ses campus universitaires accueillent chaque année environ 60 000 étudiants.
  • 5 restaurants étoilés sont installés à Göteborg.
  • L’archipel de Göteborg comporte 20 îles principales, entourées de centaines d’îlots. Certaines peuvent se visiter à vélo.
  • La ville a investi plus de 4 milliards d’euros pour améliorer son impact environnemental, devenant ainsi un modèle à suivre dans le monde entier.

Plutôt Göteborg ou Stockholm ?

Les deux villes sont très différentes, chacune unique à sa façon. Les habitants ont la réputation d’être plus accueillants et ouverts à la discussion à Göteborg qu’à Stockholm. Cela s’est vérifié pour mon voyage, mais je doute qu’il s’agisse d’une vérité absolue.

Göteborg est peut-être une ville plus paisible, plus douce que sa concurrente. En effet, les capitales ont souvent ce côté plus vibrant. Stockholm offre une foule de choses à faire tout au long de l’année, de musées et d’attractions en tous genres à visiter. Vous pourriez y séjourner une semaine et ne pas en avoir fait le tour, ce qui est moins vrai à Göteborg.

En conclusion, tout dépend de vos attentes. Un citytrip fait de musées, de shopping, de nightlife ? Je vous conseillerais plutôt Stockholm. Une escapade plus en dehors des sentiers battus, plus proche du reste de la Suède ? Alors Göteborg serait mon choix !

Comment prononcer Göteborg ?

Puisque la question revient souvent, voici un petit tutoriel, car si le Français aurait tendance à prononcer « go-teu-bor-g », le mot suédois n’y ressemble pas franchement.

Je serais ravie d’avoir une validation définitive d’un(e) bilingue Français/Suédois, mais je pense que la traduction phonétique ressemblerait à peu près à « yeu-té-bor-yé », avec une accentuation sur la première et la troisième syllabe. Facile, non ? 😉

Bon, si ce tutoriel ne vous a pas convaincus, vous pouvez toujours employer le nom anglais « Gothenburg ».

La ville la plus écologique du monde ?

Avant de remporter le titre de « capitale européenne du tourisme durable », Göteborg avait déjà été nommée par trois fois « ville la plus durable du monde » ! Même Lonely Planet s’y met cette année en nommant Göteborg « The world’s best sustainable city to visit in 2021 ». Regardons tout cela d’un peu plus près.

La nature en ville

En pensant « ville durable », on imagine une ville conçue en harmonie avec la nature, accueillant la biodiversité à bras ouverts. Beaucoup d’efforts sont faits en ce sens à Göteborg. Le centre ville est parsemé de parcs, à seulement quelques pas de forêts et réserves naturelles prisées des sportifs et du grand public.

En moyenne, c’est comme si chaque habitant de Göteborg disposait d’environ 300 m² d’espaces verts. Si l’on ose la comparaison, on peut penser à Lyon (de taille similaire à Göteborg) qui compte seulement 30 m² de verdure par habitant… un bien triste score !

Transports et énergies renouvelables

L’une des principales sources de pollution à Göteborg, c’est son port, le plus grand de Scandinavie. Mais là encore, la municipalité tente coûte que coûte de limiter les dégâts sur l’environnement et la santé de ses habitants. Les ferries à quais se connectent désormais au réseau de chauffage de la ville, ce qui leur permet de couper les moteurs et réduire très (très !) fortement leurs émissions de gaz nocifs.

Les transports en commun aussi ont eu droit à de grands chamboulements ces dernières années. Aujourd’hui, la quasi-totalité d’entre eux se passe d’énergies fossiles pour fonctionner, s’approvisionnant exclusivement en énergies renouvelables.

Enfin, comme le mode de transport préféré des Scandinaves reste le vélo, là aussi la ville a su s’adapter. Le réseau de pistes cyclables est exceptionnel (à faire pâlir d’envie toutes nos villes françaises !), et vous trouverez des vélos en libre service si vous ne disposez pas du vôtre.

Au-delà des clichés : un mode de vie

A Göteborg, la responsabilité écologique va plus loin que les espaces verts et les transports en commun. Ce sont tous les domaines qui sont associés à cette réflexion. La finance, le logement, la gestion des déchets, le tourisme… l’impact environnemental de chaque projet est scruté à la loupe.

Dans les rues, les boutiques à caractère éthique et responsable (notamment dans la mode et le design) sont les plus prisées de la ville et se multiplient à une vitesse folle. Les produits bios et locaux sont rois dans la plupart des supermarchés. Trouver un restaurant lorsque l’on suit un régime vegan ne relève pas du parcours du combattant.

C’est tout un mode de vie qui s’est mis en place, grâce aux habitants et entreprises désireux de suivre ce mouvement.

Petite réflexion personnelle…

J’ai toujours un peu de mal à comprendre les titres comme « ville la plus écologique du monde ». Il est évident que bien des villages ont un impact écologique plus faible que la ville de Göteborg. Rappelons-le : il s’agit tout de même du premier port de Scandinavie… ce n’est pas rien en termes d’impact environnemental.

Cependant, au-delà des labels et titres décernés sur la base d’indicateurs restreints, il faut tout de même soutenir les initiatives innovantes de la ville de Göteborg. Même s’il reste un long chemin à parcourir, son engagement pour la cause environnementale fait d’elle une pionnière dans le monde. Alors bien qu’un peu pompeuses, ces gratifications me semblent amplement méritées !

Göteborg

Que voir, que faire à Göteborg ?

Il y a beaucoup de choses à voir, à expérimenter dans cette belle ville : des musées (dont le Konstmuseum et le Göteborg Maritima Centrum, tous deux exceptionnels), des balades en bateau dans l’archipel de Göteborg, des boutiques tendances (notamment dans le domaine du design, cher aux yeux des Suédois), des bars et restaurants en tous genres…

Mais aujourd’hui, dans le cadre de cet article consacré à l’écologie dans la ville de Göteborg, j’ai choisi de mettre en lumière d’autres activités s’inscrivant plus spécifiquement dans une démarche de tourisme durable.

Les serres du parc Trädgårdsföreningen

En plein cœur du centre ville, le « jardin de la Société d’Horticulture » est une petite merveille très prisée des habitants de Göteborg. Pour cause, le Trädgårdsföreningen est l’un des jardins du XIXè siècle les mieux préservés d’Europe, tant pour ses plantes que pour ses bâtiments.

Le jardin comporte notamment un grand parc extérieur, une roseraie exceptionnelle abritant plus de 1 200 espèces de roses, et un jardin rocailleux. Mais venons-en au clou du spectacle : les serres ! Si celles-ci sont peut-être moins fournies qu’au jardin botanique, compensation est faite en mettant à disposition des espaces pour se poser, se retrouver entre amis ou même se restaurer. Et puis, le bâtiment en lui-même vaut vraiment le détour. Je vous conseille vivement d’aller faire un tour dans ce espace où l’on se sent bien, comme coupés du monde extérieur. Un décor superbe et hyper photogénique pour une pause repas parmi les palmiers et autres plantes tropicales.

A proximité de la roseraie, vous trouverez aussi le Rosenkaféet, un café cozy au sein du plus ancien bâtiment du jardin, construit en 1874.

Le quartier Haga : l’âme Bobo Hipster de Göteborg

Ancien quartier ouvrier, Haga a entamé sa transformation dans les années 1980. Et quel changement ! Aujourd’hui les bâtiments ont été rénovés, mais le quartier a su conserver le charme pittoresque des maisons en bois qui bordent ses ruelles.

Si Haga est devenu un quartier animé de Göteborg qui attire les visiteurs, c’est notamment grâce à ses nombreuses boutiques et ses cafés cosy. Ici, vous trouverez des antiquaires, librairies d’occasion, friperies, mais aussi des boutiques indépendantes de vêtements ou de décoration intérieure. C’est ici que beaucoup d’enseignes prônant un modèle de développement durable ont choisi de s’installer.

En bref, Haga est un quartier que l’on pourrait qualifier de bobo. Ou hipster. Probablement un peu des deux. Enfin peu importe, c’est avant tout un quartier agréable et plein de vie, surtout l’été lorsque les terrasses sont prises d’assaut.

(Si vous avez un peu plus de temps, n’hésitez pas à vous rendre au Skansen Kronan. Cette ancienne tour de défense veille aujourd’hui sur le parc Skansparken et offre un beau point de vue sur Göteborg.)

Les marchés couverts à Göteborg

Pour se plonger dans les spécialités culinaires de la région et profiter des produits locaux, c’est aux marchés couverts qu’il faut se rendre. Göteborg en compte deux principaux : Saluhallen et Feskekörka.

Saluhallen est le plus grand d’entre eux. Vous ne pourrez pas le manquer, il se trouve en plein centre-ville, juste en face de l’office de tourisme. Prendre son repas dans ce marché couvert est une bonne solution pour profiter des produits frais à moindre coût, qu’il s’agisse de spécialités suédoises (dont les fameux Räksmörgås !) ou de cuisine du monde.

Le deuxième, Feskekörka, se consacre exclusivement aux poissons et fruits de mer. Véritable aimant à touristes, vous le trouverez sur beaucoup de photos promotionnelles de Göteborg. En effet, il a été construit selon une structure assez atypique, ce qui lui a valu le nom « Feskekörka », pouvant se traduire par « L’église à poissons ». Conseil avisé : mieux vaut ne pas s’y rendre trop tard ou les étalages seront vides.


>> Pour apporter la cuisine suédoise chez vous, découvrez vite ma recette des Räksmörgås et celle des pommes de terre Hasselback, un régal !


Le plus grand jardin botanique de Suède

S’il est situé à l’écart du centre-ville, moins accessible que le Trädgårdsföreningen, c’est certainement car le jardin botanique de Göteborg est de taille absolument gigantesque. Le jardin à proprement parler mesure 40 hectares, auxquels s’ajoutent plus d’une centaine d’hectares de réserve naturelle. Ce sont ainsi plus de 16 000 espèces qui sont entretenues dans cet espace. Il s’agit donc sans aucun doute du plus grand jardin botanique de Suède !

Comme la plupart des jardins botaniques, celui de Göteborg s’organise en différents secteurs regroupant les plantes selon leurs habitats naturels, ou encore par famille. Si vous ne disposez pas de suffisamment de temps pour tout voir, je vous conseille de ne pas manquer la cascade de la rocaille alpine et le jardin japonais, mais aussi les serres qui abritent une impressionnante collection d’orchidées. Selon la saison, vous pourrez aussi tester vos connaissances au jardin des plantes aromatiques, vous émerveiller devant l’arbre aux mouchoirs, déambuler dans la magnifique roseraie ou parmi les allées de dahlias.

Enfin, je ne peux que vous conseiller une pause à l’incroyable café situé à tout juste 5 minutes de l’entrée. Ici les produits sont frais, les recettes originales et savoureuses, un délice pour le repas comme pour la pause goûter.

Informations pratiques

Se déplacer à Göteborg

Depuis la France, se rendre à Göteborg sans prendre l’avion ou la voiture n’est pas une mince affaire. Possible ? Oui. Pratique ? Pas vraiment. L’idéal est de passer par Copenhague qui dispose de nombreuses connexions avec Göteborg (train ou bus).

Sinon, sachez que Göteborg dispose de son propre aéroport. Les navettes avec le centre-ville sont pratiques et le trajet dure seulement une vingtaine de minutes avec la compagnie Flygbussarna.

Se déplacer à Göteborg est très facile, car les transports en commun sillonnent la ville. Vous trouverez ainsi un grand nombre de bus ou de tramways pour atteindre les attractions plus en dehors du centre telles que le jardin botanique. La compagnie en charge de l’ensemble du réseau est Västtrafik.

Et pour vous déplacer vers le reste de la Suède, pensez aux cars ! La compagnie principale est Swebus. Dans la région de Göteborg vous trouverez également Nettbus qui peut vous amener jusqu’à Copenhague ou Oslo.

Autres informations utiles

  • Indicatif téléphonique : +46
  • Monnaie : couronne suédoise (Sk)
  • Heure : pas de décalage horaire par rapport à la France
  • Électricité : pas besoin d’adaptateur
  • Distances : Oslo (290 km), Copenhague (315 km), Stockholm (470 km), Malmö (273 km)

Quelques liens à consulter

7 commentaires

  1. J’adoooooore cet endroit. Enfin je n’ai jamais été mais ton article me donne tellement envie. Ce paradis du bobo-écolo semble trop sympa (aucun critique là-dedans, je crois que je rentre complètement dans cette case ahah) ! Ça me rappelle un peu le Danemark, avec ce côté un peu nature et hipster, mais j’imagine que cette ville est encore un cran au dessus en terme de sustainability, ça doit être dingue. Ça donne beeucoup d’espoir ce genre de démarche. Comme quoi, quand une ville décide de s’y mettre, c’est possible. On semble tellement à la ramasse à côté en France 😆 mais bon je ne perds pas espoir qu’on passe la seconde en matière d’écologie un jour !

    1. Tout à fait ! Si tu as aimé le Danemark, il est vrai qu’il y a beaucoup de choses en commun entre les grandes villes danoises et suédoises. Ce qui saute aux yeux à Göteborg, c’est vraiment les espaces verts et les boutiques responsables, le reste est un peu plus caché, comme si c’était la normalité et non quelque chose d’exceptionnel. Et au final, c’est exactement ça : toutes ces petites choses qui nous paraissent « un cran au dessus », pour eux c’est juste la base. J’espère que tu auras l’occasion de découvrir tout ça de tes propres yeux bientôt 🙂

  2. Cette ville a l’ait géniale, j’espère pouvoir la découvrir lorsque le covid nous fichera la paix!

    1. Je te le souhaite aussi pour bientôt ! (fingers crossed)

  3. Je ne connaissais pas du tout, merci de m’avoir fait découvrir cette ville !

  4. Il nous faudrait plus de villes comme Göteborg dans le monde avec ces initiatives eco-friendly, ça ferait du bien à notre planète mais aussi à la santé mentale et physique des locaux 😊 très belle découverte, je note l’adresse 😉

    1. C’est clair ! Le lien entre nature et santé mentale est avéré, il serait temps qu’on le prenne en compte dans l’architecture de nos villes. Les plants de tomates sur les balcons risquent bien de ne pas être suffisants 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.