Suède

La douceur de Fjällbacka et du Bohuslän en Suède

Flällbacka bateau

Maisons colorées, îlots et voiliers parsemant la mer, clapotis des vagues sous le ponton… bienvenue à Fjällbacka ! Ce village est une merveille située sur la côte du Bohuslän, une des plus belles régions de Suède. Après avoir découvert ce petit bout de paradis, vous aurez juste envie de plier bagages et prendre le premier avion pour la Scandinavie...


Fjällba-quoi ? Fjällbacka !

Carte Suède

Fjällbacka est un ancien village de pêcheurs situé le long de la côte occidentale suédoise. Aujourd’hui c’est principalement le tourisme qui fait vivre ce charmant village, et on comprend vite pourquoi !

Des maisons colorées typiques, une gastronomie fraîche et locale, une douceur de vivre exemplaire… j’étais à deux doigts d’acheter une petite cabane, changer d’orientation (productrice de myrtilles ou éleveuse de crevettes ?) et ne plus jamais rentrer.

Bon, c’est d’accord, je vous emmène 🙂

Mais avant ça, parlons géographie. Fjällbacka se situe dans le Bohuslän, une province suédoise connue pour sa côte bordée d’îles et sa proximité avec la Norvège. Fjällbacka est ainsi située plus ou moins à mi-distance entre Oslo et Göteborg (environ 160 kilomètres de chaque côté). Comptez 650 kilomètres pour rejoindre Stockholm.

Passons maintenant à l’aspect historique (et après je commence ma visite, promis !) : autrefois, l’activité principale de la région était la pêche au Hareng. Encore aujourd’hui, la pêche à une place importante dans la vie de Fjällbacka et dans sa renommée, notamment gastronomique. Mais ce qui fait vivre le village, ce sont les vacanciers suédois, norvégiens et étrangers qui sont nombreux à venir profiter de cette station balnéaire.

Allez, c’est parti, suivez le guide !

Dans les ruelles colorées

Fjällbacka, c’est le cliché, la photo mentale que l’on se fait d’un village portuaire suédois (avec des designs d’intérieurs encore plus beaux que dans un catalogue Ikea). Les maisons aux couleurs chatoyantes se succèdent dans des rues impeccables où il fait bon se balader, observer les terrasses et rêvasser.

En bordure de mer, le ponton accueille des cafés et restaurants gastronomiques. Amateurs de fruits de mer ? Vous êtes au bon endroit. Ici tout est frais. Les crevettes sont à peine sorties de la mer qu’elles sont déjà dans votre assiette. Pour les autres, ne vous en faites pas, c’est aussi le pays des MYRTILLES ! Muffins, meringues, confitures… elles sont partout, et on se régale.

En bref, on se sent bien, apaisés. C’est sûrement ce qui a convaincu Ingrid Bergman de séjourner ici à de nombreuses reprises, sur une île de l’archipel de Fjällbacka. Ses visites régulières à partir des années soixante ont complètement changé l’image du village, dont l’actrice est devenue une icône. Son buste trône à quelques mètres du port.

Et puis, si vous vous rendez à la boulangerie Setterlinds, vous pourrez goûter sa pâtisserie favorite : le « mandelberg » (comprendre « meringue aux amandes ») 😉 .

Fjällbacka

Au sommet du Vetteberget

Le Vetteberget est un bloc de granit qui surplombe le village. C’est d’ailleurs lui qui a donné son nom à Fjällbacka. En effet, « Fjället » et « Berget » sont deux termes pour désigner une montagne.

Au sommet, une vue imprenable sur les îlots rocheux de l’archipel vous attend. Et si vous posez bagages à Fjällbacka vers l’automne, vous aurez aussi l’occasion de remarquer ces belles petites fleurs roses de bruyère qui parfument l’atmosphère.

Pour s’y rendre, il y a deux options. Le premier parcours (pour les plus aventureux), consiste à passer par le Kungsklyftan, une faille traversant le Vetteberget. Cette cassure est si étroite que de gros rochers sont coincés en son sommet. Vraiment impressionnant ! (Et c’est là qu’on découvre un inconvénient du voyage en solo, impossible d’envoyer un éclaireur pour tester la stabilité du sentier…). Le chemin est très rocailleux et, honnêtement, un peu hostile. Mais pour ceux qui s’en sentent capables, cela vaut le coup ! Le départ se fait vers le port, par une arche située juste derrière le buste d’Ingrid Bergman.

Option numéro 2, si crapahuter dans les rochers ne vous tente pas, vous pouvez contourner le Kungsklyftan par la route, puis rejoindre la suite du sentier. A partir de là, ce sont des escaliers en bois qui vous mèneront jusqu’au sommet (comptez 15 minutes). L’idéal ? Prévoyez le picnic et mangez là-haut, face à la mer…

Vetteberget Kungsklyftan

Avant tout un village de pêcheurs

Pour apercevoir l’activité historique de Fjällbacka et du Bohuslän, c’est vers le sud du village qu’il faut se rendre. En longeant la mer en direction du camping, vous rencontrerez d’adorables cabanes rouges sur pilotis. Les casiers de pêche sont entreposés sur les avancées, les bateaux amarrés.

La pêche, et surtout la pêche au hareng, a autrefois été l’une des ressources économiques majeures du Bohuslän. De nombreux villages côtiers ont ainsi prospéré et vu leur population s’agrandir à mesure que la pêche au hareng prenait de l’ampleur.

Malheureusement ce développement économique s’est aussi fait au détriment de la nature (si j’avais pu compter le nombre de fois où j’ai entendu cette phrase…). Le besoin de matériaux pour la construction navale a déforesté la région du Bohuslän, lui donnant cet aspect brut et rocailleux que nous lui connaissons aujourd’hui.

Fjällbacka cabane rouge

Et lorsque la nuit tombe…

En Suède, la nuit tombe tôt. Ou tard. Tout dépend de la saison. Mais à Fjällbacka, lorsque le soleil disparait, c’est dans une explosion d’orangés qui illuminent la mer et le port. Puis un voile sombre enveloppe le village, plongeant lentement ses ruelles dans la pénombre. Les conversations et le tintement des verres se tarissent sur les terrasses des restaurants. Et voici le moment de vous parler de la seconde célébrité de la ville.

Camilla Läckberg est une auteure mondialement connue pour ses romans policiers, lauréate de nombreux prix de littérature. Née à Fjällbacka, elle place la quasi totalité de ses intrigues dans les alentours du village. De quoi vous faire voir la paisible Fjällbacka un peu différemment !

Fjällbacka coucher soleil

Sur un ton un peu plus léger, Camilla Läckberg a également collaboré avec Christian Hellberg, un grand chef suédois également originaire de Fj¨allbacka. Ils ont écrit un livre de recettes inspiré de leur région natale (le Bohuslän donc, si vous avez bien suivi) intitulé « A table avec Camilla Läckberg » en version française.


Myrtilles fjällbacka

>> Et puisqu’on parle de cuisine du Bohuslän, cliquez ici pour découvrir une recette authentique suédoise : les tartines Räksmörgås !


Mais aussi…

Voici une liste d’activités à faire à Fjällbacka ou dans le Bohuslän. Je n’ai malheureusement pas eu le temps de les tester, mais elles sont sur ma liste pour un prochain voyage :

  • La tournée de la factrice : embarquez à bord du bateau de la factrice pour une tournée des îles matinale. Une occasion unique de découvrir l’archipel !
  • Les gravures rupestres de Tanum : la région regorge de vestiges préhistoriques, tumulus, peintures…
  • D’autres villages pittoresques vous attendent : Fiskebäckskil, Smögen, Lysekil ou encore Grebbestad.
Fjällbacka

Informations pratiques

Grande nouvelle : un bus passe à Fjällbacka ! (Oui, un seul). Vous pouvez donc rejoindre le village depuis Göteborg en transports en commun. C’est ce que j’ai fait en prenant un train jusque Dingle, puis le bus pour Fjällbacka.

Pour explorer la côte plus librement, louez plutôt une voiture. Comptez 1h30 de route depuis Göteborg et 2h si vous partez d’Oslo.

Si vous souhaitez dormir à Fjällbacka lors de votre visite du Bohuslän (ce que je vous conseille), vous trouverez de nombreux hôtels, maisons d’hôtes, auberges de jeunesse, mais aussi un beau camping.

côte Bohuslän

Quelques liens utiles à consulter

6 commentaires

  1. C’est magnifique, on comprend vite pourquoi ce village de pêcheur est devenu touristique 😊 J’apprécie particulièrement les photos à la tombée de la nuit. Merci pour ton partage d’article très complet.

    1. J’espère que tu auras l’occasion d’y faire un tour lors de tes prochains voyages, le Bohuslän est une région tellement belle ! J’en ai encore des étoiles dans les yeux…

  2. Wow, ça a l’air aussi beau de jour que de nuit ! La Suède est un pays qui m’attire énormément (pour le côté coloré et tranquille, plus traditionnel peut-être). J’espère pouvoir m’y rendre au moins 15 jours ou 3 semaines d’ici quelques années 🙂

    1. Un beau projet ! Et en 2/3 semaines tu auras bien le temps de profiter. De mon côté j’apprécie surtout leur mode de vie plus en relation avec la nature, plus sain. C’est tellement important ! Merci de ton passage.

  3. J’ai tellement adoré cette région de la Suède ! 😍😍

  4. J’aime trop ! J’adore les romans se Lackberg alors ça me donne trop envie d’aller en vrai !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.