Charly Far Away
Vous lisez

Édimbourg : visite en une journée pour les plus pressés !

2
Citytrips Ecosse

Édimbourg : visite en une journée pour les plus pressés !

Edimbourg

La capitale écossaise a beaucoup à offrir. Idéalement, pour bien saisir l’âme d’Édimbourg, je conseille de s’y arrêter quatre ou cinq jours. Mais si vous n’avez qu’une journée pour votre visite d’Édimbourg, voici un programme pour découvrir la ville sans passer à côté de l’essentiel.

Étape 1 : Petit-déjeuner écossais

Avant toute chose, je vous suggère de prendre des forces pour cette journée à Édimbourg qui s’annonce assez intense (pour une visite d’une journée, autant vous dire que j’ai blindé le programme 😉 ).

Au menu du petit-déjeuner ? Un Full scottish breakfast : des œufs, du bacon, un toast, des baked beans (haricots blancs à la sauce tomate), mais aussi du black pudding (sorte de boudin au sang de porc, typiquement écossais), une Lorne sausage (une saucisse de forme rectangulaire), et des tattie scones (galettes de pomme de terre).

Vous en trouverez dans la plupart des cafés du centre ville. Malgré quelques réticences au début, on finit par en redemander. Si si, je vous assure !

Étape 2 : La visite du château d’Édimbourg

On attaque cette journée par l’attraction incontournable de la ville : le château d’Édimbourg. Vous l’aurez forcément aperçu, il domine la ville du haut de Castle Rock, l’une des collines volcaniques sur lesquelles la ville d’Édimbourg s’est construite.

Attention, la visite peut vous accaparer longtemps, tant il y a de bâtiments à parcourir au sein de cette forteresse : des musées de guerre et des casernes, un palais royal, une chapelle, des prisons, des joyaux, mais aussi l’émouvant monument aux morts… de quoi vous occuper pour plusieurs heures.

Pensez à jeter un coup d’œil au One o’clock Gun, dont le coup de canon résonne tous les jours à 13 heures, et à profiter du panorama depuis l’esplanade du château.

Étape 3 : Le Royal Mile et la cathédrale Saint-Gilles

En sortant, arpentez l’avenue Royal Mile, également nommée High Street. Ne vous attardez pas trop longtemps sur les boutiques attrape-touristes. Prenez plutôt le temps de vous perdre dans le dédale de Closes et de Wynds. Ces passages sombres et étroits vous feront plonger dans l’Édimbourg d’antan, à l’époque où ce quartier a connu bon nombre de trafics en tout genre.

Les vieilles pierres d’Édimbourg ont inspiré de nombreux auteurs et réalisateurs. Mais celle qui s’est fait une place de choix dans l’histoire de la ville, c’est bien J. K. Rowling et son célèbre sorcier à lunettes. En prenant le temps d’observer les pierres ancestrales et de ressentir l’âme mystérieuse de la vieille ville d’Édimbourg, peut-être serez-vous tentés de laisser libre cours à votre imagination. Je vous le conseille, cela fait partie de l’expérience !

Si vous avez le temps, poussez les portes de la cathédrale Saint-Gilles. L’intérieur est somptueux. N’oubliez pas de rendre visite au petit ange qui joue de la cornemuse dans Thistle Chapel, tout au fond.

Edimbourg Holyrood park Arthur's seat

MON GUIDE DE VOYAGE POUR ÉDIMBOURG

Déjà changé d’avis ? Finalement vous souhaitez tout savoir sur Édimbourg ? Voici mon guide de voyage complet ! Quartier par quartier, venez découvrir la capitale écossaise et ses environs.

Étape 4 : Victoria Street et Grassmarket

Pour déjeuner, vous trouverez des pubs le long du Royal Mile, mais je vous recommande plutôt de vous diriger vers Victoria Street (l’une des rues les plus photogéniques d’Édimbourg), puis de descendre sur Grassmarket. Vous y trouverez bon nombre de cafés et de restaurants servant à manger le midi.

Pour les adeptes de librairies curieuses et indépendantes, faites un détour par « Armchair Books ». Des pépites se cachent au sein de ce chaos de livres 😉 .

Passez éventuellement par la statue du fox terrier Greyfiars Bobby, l’une des grandes célébrités de la ville ! Frottez votre main sur le bout de son petit nez, il parait que cela porte chance…

Étape 5 : Holyrood et Arthur’s Seat

Dirigez-vous maintenant vers l’Est du centre-ville, tout au bout du Royal Mile, jusque Canongate. Jetez un coup d’œil au parlement écossais et à sa drôle d’architecture sur votre droite, et continuez vers Holyrood.

S’il pleut : pénétrez dans le château de la reine afin de poursuivre votre visite historique de la ville. Si vous êtes plus chanceux (grâce à Greyfriars Bobby ?) : gravissez Arthur’s Seat pour profiter de la vue offerte au sommet de cette deuxième colline volcanique d’Édimbourg. Empruntez la route goudronnée vers le sommet ou faites le tour d’Holyrood Park sur les sentiers, le panorama depuis les falaises est splendide.

Edimbourg Holyrood park Arthur's seat

MON VOYAGE EN ÉCOSSE

Découvrez tous mes articles sur l’Écosse, de sa capitale aux Highlands, jusqu’aux sublimes côtes accidentées.

Étape 6 : New Town et le Scott Monument

En fin d’après-midi, rejoignez Princes Street et le quartier de la New Town. Observez à quel point son architecture et son organisation diffèrent de la vieille ville visitée le matin. Le contraste des époques est flagrant. Faites éventuellement un détour par George Street, à peine un peu plus loin, qui dispose de très belles façades. Pensez également à vous arrêter devant le Scott Monument, un emblème de la ville bâti en l’honneur de Sir Walter Scott, l’un des plus célèbres écrivains écossais.

Et pour finir cette journée de découvertes, je vous propose deux options : shopping dans les boutiques de la New Town, ou pause bien méritée dans les jardins Princes Street Gardens, aux pieds du château d’Édimbourg.

Edimbourg New Town Scott Monument

Étape 7 : Une véritable soirée à l’écossaise

Enfin, pour terminer cette belle journée à visiter Édimbourg, installez-vous confortablement dans un pub et commandez une bière de la brasserie locale Caledonian ou un soda Irn Bru.

Vous trouverez forcément un pub à votre goût autour de Rose Street dans la New Town, ou vers le Royal Mile ou Grassmarket pour Old Town.

Osez ensuite goûter le traditionnel Haggis avec un dram de whisky, et profitez de la musique live qui ne manquera pas d’apparaître dans tout bon pub traditionnel.

Cet article vous a plu ? Laissez un commentaire ou partagez-le autour de vous !

4 commentaires

  1. On a fait plus ou moins le même parcours l’été dernier avant de partir pour les Highlands. On a adoré Holyrood park et la vieille ville.

    1. Super ! J’espère que vous avez bien profité des Highlands, c’est magnifique. Holyrood Park et surtout la vue depuis Arthur’s seat fait partie de mes expérience préférées à Édimbourg 🙂

  2. Salut Charly, merci pour cet article ! De beaux souvenirs à Edimbourg j’ai adoré cette ville. Mon blog est récemment également si tu veux venir me suivre. Je vais m’abonner au tien également.

    1. Je suis contente qu’il t’ait plu ! Et merci pour ce commentaire qui m’a permis de découvrir ton blog 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.