Charly Far Away
Vous lisez

Visiter Mirmande et Cliousclat, villages perchés de la Drôme

22
Mirmande
Beaux villages France

Visiter Mirmande et Cliousclat, villages perchés de la Drôme

Avis aux amateurs de vieilles pierres ! Je vous emmène à la rencontre de Mirmande et Cliousclat. Le premier village fait partie des plus beaux de France, le deuxième a acquis une forte réputation pour son artisanat. Les murs chargés d’histoire, les chats assoupis sur les rebords des fenêtres, les fleurs à chaque coin de ruelle… bienvenue dans un autre univers !


Les villages perchés de la Drôme

Avec ses paysages vallonnés, la Drôme compte de nombreuses cités médiévales bâties sur les reliefs. L’atout de voir et être vu était primordial au Moyen-Âge, et c’est ainsi que les villages perchés sont apparus. Le charme de la vieille pierre et les éléments architecturaux spécifiques à cette période sont toujours là. Ils attirent aujourd’hui de nombreux visiteurs, mais aussi des artistes. En effet, les villages perchés sont aussi reconnus pour leurs artisans. Peintures, sculptures, travail du bois, bijoux, tissage… beaucoup de métiers sont à redécouvrir au sein de ces cités médiévales.

Il existerait plus d’une cinquantaine de villages perchés à visiter dans la Drôme, de quoi constituer un beau parcours pour qui souhaiterait tous les visiter. Pour ma part, j’ai commencé par arpenter les ruelles de Mirmande, l’un des plus beaux villages de France, puis de Cliouscat, reconnu pour ses poteries.

alentours Mirmande

Que voir, que faire à Mirmande ?

A la découverte du village médiéval

Mirmande est un petit village typique de la Drôme, fleuri et aux airs de Provence. Ici, la vie semble douce et je vous conseille de prendre votre temps pour flâner dans ces ruelles calmes, paisibles. Remarquez bien les détails architecturaux, admirez la vieille pierre et profitez de cette belle lumière qui inonde le village, surtout en fin de journée.

Au XIXè siècle, le village connaît une belle expansion grâce à la sériciculture (kékecé ? Comprenez « élevage de vers à soie »). Mais la maladie du ver à soie n’épargne pas Mirmande et la concurrence avec l’Asie est rude. Ainsi, toute cette activité se casse la figure une cinquantaine d’années plus tard. Comme pour Saint-Céneri-le-Gérei, dans l’Orne, ce sont les artistes qui ont fait renaître le village au XXè siècle. La belle lumière a en effet charmé plus d’un peintre.

Mirmande, c’est aussi le village des chats. Je suis preneuse d’une explication sur ce sujet (si elle existe !), mais nos félins préférés semblent bien avoir pris possession des lieux. Vous en croiserez assoupis sur les rebords des fenêtres, au détour des ruelles, étendus au soleil… bref, ils règnent sur Mirmande.

A ne pas manquer : la Porte des Gaultiers, l’église Sainte-Foy, l’Echauguette, la Capitelle… entre autres. Passez par l’Office de Tourisme pour avoir tous les emplacements exacts de ces bâtiments.

Points de vue sur Mirmande et les alentours

Partez du parking, en bas du village, puis remontez doucement les ruelles de Mirmande. Perdez-vous dans ce beau labyrinthe fleuri jusqu’à atteindre le parvis de l’église Sainte-Foy. Ce bâtiment datant du XIIè siècle a été désacralisé et joue aujourd’hui un rôle dans la vie artistique du village. L’église accueille ainsi des expositions et des concerts tout au long de l’année.

L’église occupe le point le plus haut du village, offrant un très beau point de vue sur les alentours de Mirmande. Vous pourrez ainsi observer les collines avoisinantes, la vallée du Rhône, mais aussi le Massif Central.

Autour de Mirmande, vous trouverez aussi un grand nombre de vergers, superbes au printemps lorsque les fleurs sont de sortie. Pour un point de vue sur le village, cette fois-ci d’en bas, tournez à gauche avant l’église Saint-Pierre en redescendant. Vous arriverez aux vergers du Bouligaire, parfaits pour un pique-nique.

Mirmande

Les artistes, artisans et restaurants de Mirmande

Les artistes et artisans ont grandement contribué à la renaissance de Mirmande, et occupent toujours une place prépondérante dans la vie du village. Au détour des ruelles, surtout dans la partie basse du village, vous découvrirez ainsi bon nombre de charmantes petites boutiques artisanales. L’occasion de se plonger dans l’artisanat local et les produits du terroir !

J’en profite aussi pour parler des bons restaurants qui se sont établis dans le village, et notamment La Capitelle. Cet hôtel-restaurant a en effet une histoire toute particulière, puisque c’est entre ses murs qu’est venu s’installer le peintre André Lhote. Mirmande doit en grande partie sa renommée à cet homme, qui a ensuite installé une académie d’été dans le village, et contribué à sa restauration.


>> Et si vous vous lanciez à la découverte de nos charmants villages français ? Voici quelques idées de beaux villages à parcourir.


Que voir, que faire à Cliousclat ?

Situé à deux pas de Mirmande, Cliousclat est un petit village qui s’est bâti une forte réputation dans le domaine de la poterie. Et même si c’est bien pour cela qu’il attire aujourd’hui les visiteurs, il dégage également un charme indéniable qui vaut tout autant le détour. Comme dans bien d’autres villages historiques de France, flâner dans les ruelles de Cliousclat a quelque chose de relaxant. Entre massifs fleuris et petites merveilles d’architecture médiévale, vous trouverez des cafés-restaurants agréables pour se rafraichir en terrasse. Cliousclat compte aussi de belles boutiques d’artisans.

La poterie est un art intimement lié à l’histoire de Cliousclat. Au XIXè siècle, cette activité à elle seule faisait vivre tout le village. La fabrique de poterie de Cliousclat, qui existe depuis 1902, est toujours sur pieds aujourd’hui. Elle se visite et je vous conseille d’y faire un tour (sans mauvais jeu de mot, bien sûr ! 😉 ). Pour des formes et des couleurs peut-être un peu plus modernes, j’ai également beaucoup apprécié la boutique de la Poterie du Fer Rouge.

Informations pratiques

J’ai pour habitude de toujours vous parler des transports en commun pour vos visites, mais cette fois-ci ce ne sera pas si facile. Il existe bien un bus pouvant vous amener à Cliousclat : la ligne 30 entre Valence et Montélimar. Pour Mirmande, les choses sont plus compliquées, voire tout à fait impossible. A ce jour il n’existe malheureusement aucun transport en commun ne pouvant vous déposer à Mirmande. En voiture, vous pourrez vous stationner sur des parkings gratuits à l’entrée des villages de Mirmande et Cliousclat.

Pour se loger, de charmants petits hôtels se sont installés dans les deux villages, y compris dans le bâtiment historique de La Capitelle. Et si vous préférez les chambres d’hôtes, là aussi, vous en trouverez assez facilement.

Mirmande

Quelques liens utiles à consulter

6 commentaires

  1. J’aime tellement les villages perches avec toutes ces pierres ! Ça semble respirer bon l’authenticité 😍

    1. Tout à fait ! Et puis c’est seulement à quelques minutes de l’A7, donc une bonne excuse pour faire un petit détour sur la route des vacances 😉

  2. Magnifiques ces petits villages ! Et j’adore quand on peut allier découvertes et emplettes ahah, les boutiques de poterie donnent toujours envie d’acheter tout le magasin !
    Ça donne envie de découvrir la Drôme en tout cas 😊

    1. Toujours difficile de résister dans les boutiques d’artisanat !

  3. Ah la Drôme et ses villages ! J’y ai passé toute mon enfance ❤️
    Tu me fais rêver avec tes photos. Les vieilles pierres, les artisans, les paysages !
    Merci pour le voyage et ce bel article

    1. Pour ma part je découvre la Drôme depuis peu, et je dois dire que j’aime beaucoup. Tu as de la chance d’y avoir passé ton enfance 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.