En route vers nowhere, Sophie Laurin

(1 avis client)

« Été 1996. Sara et Sébastien, dix ans, se rencontrent à la cantine du camping où ils passent leurs vacances. Une slush lime-framboise bleue et un gel de cerveau plus tard, une amitié naît. Plusieurs années après, en quatrième secondaire, ils se retrouvent par hasard à la même école et renouent avec leur complicité d’enfance.

Été 2007. Sara et Sébastien partent pour un road trip au volant de Lucette, une voiture délabrée qui ferait le bonheur d’un ferrailleur. Au cours des onze dernières années, leur relation d’amitié a flirté avec l’ambiguïté et les malentendus, au grand regret de leurs familles et de leurs amis, convaincus qu’ils sont faits l’un pour l’autre. En quête d’aventure, les deux jeunes adultes ignorent encore que bien des surprises les attendent au détour du chemin.

En route vers nowhere est un roman d’amitié nourri aux poutines de casse-croûte et arrosé de café imbuvable de station-service. Une épopée romantique malgré les odeurs de bière tablette et de corps qui transpirent sous la canicule d’été. Une histoire du temps des compilations gravées sur CD et des cellulaires pas très intelligents. »

Catégorie : Étiquettes : , ,

Légèreté et évasion au Québec

Une belle surprise ! Je n’avais pas prévu d’autant apprécier cette lecture toute douce et pleine de lumière. Sophie Laurin créée des personnages attachants, des situations à la fois hilarantes et réalistes. Et la recette fonctionne à merveille : les pages se tournent un peu trop vite ! En effet, les chapitres courts accélèrent le rythme de lecture et on regrette d’être déjà arrivé à la fin. Il ne reste plus qu’à se plonger dans le second roman de l’auteure (Fausses routes, paru en 2021).

En route vers nowhere (paru en 2020) est une histoire racontée sur deux époques : une amitié ambigüe à l’adolescence, et un road trip improvisé des années plus tard. C’est ainsi que Sara et Sébastien se lancent sur les routes du Québec, avalant des frites et de la poutine sur les parkings des stations-services, accompagnés par un fond sonore qui ravira les nostalgiques des années Spice Girls et Backstreet Boys. L’occasion de découvrir cette belle région à travers les yeux de deux jeunes Québécois. Un voyage en dehors des sentiers battus, qui donne envie de vagabonder au hasard des rencontres, sans prise de tête.

Enfin, il serait dommage de ne pas en profiter pour vous parler d’Hurtubise, la maison d’édition qui publie aujourd’hui ces deux ouvrages de Sophie Laurin. Parmi ses engagements se trouve celui de « participer au rayonnement de la culture québécoise par des œuvres fortes, belles, sincères, riches de rêves et porteuses de sens ». Pas question alors de franciser le vocabulaire ! Sophie Laurin écrit en québécois. Une différence de narration à laquelle, il faut bien l’admettre, les francophones de France sont peu habitués. Pourtant, il serait peut-être ENFIN temps d’arrêter de polir la langue québécoise, vous ne trouvez pas ?

Si vous voyagez au Québec, pensez donc à ces romans ! En route vers nowhere est disponible dans la plupart des librairies de la région. Une bonne idée pour des cadeaux ou des souvenirs porteurs de sens et d’émotions. 😉

Ce livre est un produit affilié. En procédant à un achat par cette page, vous ne déboursez pas un centime de plus que d’habitude, mais je touche une commission de la part du vendeur. Cela m’aide à financer ce blog. Pour plus d’infos, consultez les mentions légales.

1 avis pour En route vers nowhere, Sophie Laurin

  1. Sarah

    Un bouquin sans prétention mais très sympa pour s’évader avec ses deux amis d’enfance sur les routes du Québec le temps de la lecture.

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez peut-être aussi…