Livres de voyage

La Baie des baleines de Jojo Moyes : un havre de paix sur la côte australienne

baie des baleines jojo moyes

Jojo Moyes vous emmène, une page à la fois, prendre goût à la vie d’un petit village côtier en Australie. On y découvre sa beauté et son air paradisiaque, mais aussi les contraintes économiques et la violence des éléments auxquelles il doit faire face.


« Sur les plages préservées au sud de Sydney, Silver Bay est un véritable havre de paix. C’est ici que s’est réfugiée Liza McCullen avec sa fille Hannah pour échapper à sa vie passée.

Mais l’arrivée de Mike Dormer va bouleverser la tranquillité de la petite communauté. Cet Anglais trop curieux, qui prétend être venu à Silver Bay pour se reposer, risque en réalité d’anéantir tous les efforts de Liza pour sauver le petit hôtel familial et protéger les baleines.

La Baie des baleines nous plonge dans la nature sauvage australienne, autour de personnages en quête de nouveau départ. »


A propos de Jojo Moyes

Depuis la parution de son roman Avant toi (Me Before You en VO, adapté en film en 2016) Jojo Moyes est devenue l’une des romancières les plus populaires du Royaume-Uni. La Baie des baleines (Silver Bay en VO) est son cinquième roman, publié en 2007.

Mon avis

L’histoire est racontée selon de nombreux points de vue, ce qui donne une bonne profondeur au roman. Pas à pas, ils nous font découvrir la vie d’un petit village côtier au sud de l’Australie. J’ai perçu ce roman comme un hymne à la simplicité et à la protection de la vie sauvage.

Les personnages sont sincères et vrais, dans leurs doutes et leurs craintes, mais aussi dans leurs valeurs. Liza est une femme forte, dont le passé douloureux reste fermé à double tour. Les baleines de Silver Bay sont sa seule raison de vivre. A l’opposé on trouve Mike, un jeune associé de la City londonienne qui a bien d’autres raison de se trouver à Silver Bay. Sa découverte du mode de vie local est un peu candide, mais son apprentissage n’en est que plus appréciable.

Contrairement à d’autres livres que j’ai pu lire, ici la vie sur la côte australienne n’est pas dessinée comme paradisiaque, mais présentée avec ses instants magiques comme ses difficultés et ses craintes.

En bref : j’ai dévoré ce livre, une vraie bouffée d’air frais !

L’avez-vous lu ? Dites moi tout !

2 commentaires

  1. Il a l’air sympa effectivement 🙂

    1. Oui ! Si tu le lis n’hésite pas à venir partager ton expérience 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.